8 constructeurs s’affronteront lors de la saison 2 de Formule E

Formula-E8 constructeurs se sont inscrit pour participer à la saison 2 du championnat de Formule E.

Après une première saison où toutes les équipes disposaient des mêmes monoplaces,  les constructeurs  vont pouvoir commencer à innover sur la saison 2. Ceux-ci vont avoir le droit de concevoir un nouveau groupe motopropulseur pour leurs monoplaces et prendre l’avantage sur la piste. Renault, mais aussi ABT Sportline, représentant d’Audi en DTM, figurent sur la liste des 8 premiers constructeurs en lice.

Un championnat imaginé pour stimuler la recherche sur les voitures électriques

Jamais les formule 1 n’ont jamais été aussi éloignée des voitures de série. Les écuries déploient des efforts considérables pour optimiser l’aérodynamique de leurs voitures. Des dizaines de millions de dollars d’études sans aucune véritable application pratique pour les voitures de route. La formule E fera-t-elle mieux, c’est en tout cas la volonté affichée de Alejandro Agag, PDG de cette nouvelle qui oppose des monoplaces électriques. « Nous voulons que ce championnat soit une plateforme où différentes technologies vont être testées, puis être implémentée sur les voitures de route. Nous voulons que les constructeurs se battent pour mettre au point la meilleure technologie pour gagner les courses » déclare-t-il.

A50A8009Pour ne pas tomber dans les excès de la Formule 1, les concepteurs de cette nouvelle formule ont imaginé un dispositif pour, à la fois empêcher l’envol des coûts qui est en train de tuer la Formule 1, mais aussi obliger les constructeurs à améliorer les moteurs électriques et les systèmes de stockage d’énergie de leurs voitures plutôt que de trouver des astuces aérodynamiques pour en améliorer les performances.

8 constructeurs seront en lice lors de la saison 2015/2016

« L’un des éléments clés de la Formule E, c’est le contrôle des coûts » explique Alejandro Agag, « Nous voulons rendre les développement progressifs ». Alors que lors de la saison 1, toutes les écuries disposait de monoplaces toutes construites sur le même châssis, le Spark-Renault SRT_01E et d’un groupe motopropulseur électrique unique conçu par McLaren Electronic Systems, lors de la saison 2, les constructeurs engagés vont pouvoir améliorer les moteurs électriques des monoplaces, sans pouvoir interagir sur les batteries. « L’une des clés de la Formule E est cette règle que nous avons implémentée et qui veut que les autres équipes peuvent demander à une autre équipe d’acheter son propulseur » ajoute Alejando Agag.

Le châssis des Formule E restera inchangé pendant 5 ans pour empêcher les constructeurs d'innover sur ce plan.

Le châssis des Formule E restera inchangé pendant 5 ans pour empêcher les constructeurs d’innover sur ce plan.

« Les constructeurs seront obligés de leur céder à toutes les équipes à un prix plafonné. Cette règle qui veut que les petites équipes seront capables d’acheter la technologie des grandes équipes va pouvoir hausser le niveau de la compétition. » Les équipes pourront améliorer les batteries à partie de la saison 3, sachant ni les châssis ni l’aérodynamique ne pourront être changés avant la cinquième saison. Une cinquième saison qui devrait être capitale pour la Formule E puisque si actuellement il faut 2 voitures par course et par pilote, en saison 5, le pilote devra faire son grand prix avec une seule voiture et donc une seule charge de batterie. « C’est un grand challenge que de doubler en 5 ans la capacité et la puissance de ces voitures. Nous allons montrer l’évolution des voitures électriques sur une très courte période , c’est un plan très ambitieux et d’autres constructeurs nous rejoindront » conclut Alejando Agag qui espère que d’autres grands constructeurs rejoindront la Formule E en saison 3.

Pour la saison 2, 8 constructeurs seront engagés, dont ABT Sportline, représentant d’Audi en DTM, Renault Sport, l’indien Mahindra, Venturi Automobiles, Andretti, Motomatica, NEXTEV TCR et enfin Virgin Racing Engineering.
Source : « Eight manufacturers to enter Formula E next season », Communiqué de presse Formule E, 23 février 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.