Renault Nissan met le turbo sur la voiture autonome

Nissan-Intelligent-DrivingSigne des temps : ce n’est pas au Salon de Paris, à Tokyo ou à Détroit que Carlos Ghosn a réalisé cette annonce clé pour l’avenir du groupe, mais à Sunnyvale, au cœur de la Silicon Valley. Renault Nissan a enfin dévoilé ses ambitions en termes de voitures autonomes. Des ambitions particulièrement élevée dans un délai ultra-court car ce sont pas moins de 10 modèles autonomes qui vont être lancés par le groupe franco-nippon d’ici 2020.

Le mode de conduite autonome Renault Nissan va s’enrichir phase après phase jusqu’en 2020

10 modèles des gammes Nissan et Renault disposeront d’une option conduite autonome d’ici 5 ans et, à terme, ce sont tous les véhicules commercialisé par le groupe qui disposeront d’une telle option. C’est l’annonce choc qu’a fait Carlos Ghosn le 7 janvier 2015 à Sunnyvale.


Dès cette année, un mode de conduite autonome sera disponible, un mode « single-lane control »  qui semble une évolution du régulateur adaptatif. Utilisable sur autoroute, celui-ci permettra de rouler en mode autonome sur une voie, y compris dans les embouteillages. En 2018, le groupe va proposer un mode « multiple-lane control » qui intégrera le changement de voie de circulation, l’évitement d’obstacles. Enfin, en 2020, les voitures sauront négocier les intersection et pourront se déplacer en toute autonomie dans les centres-villes.

Les ingénieurs du groupe travaillent sur un toolkit qui est mis à la disposition de toutes les marques du groupe, ce qui permettra de multiplier les modèles « autonomisés » dans les gammes au cours des prochaines années.

Nissan-IDS-Carlos GhosnOutre la conduite autonome, Carlos Ghosn a annoncé pour cette année une nouvelle application mobile pour interagir avec la voiture puis un nouveau système d’infotainment pour l’an prochain. Un système qui accueillera un assistant virtuel personnel en 2018. C’est désormais Ogi Redzic, ancien président automobile de Nokia Here, qui mène la stratégie voiture connectée du groupe. C’est lui qui va devoir préparer le groupe au choc qui attend le secteur automobile dans cette mutation vers la voiture autonome.

Sources :

« Renault-Nissan Gives Details on Autonomous Vehicle Plan », The Wall Street Journal, 7 janvier 2016

« Renault-Nissan to launch more than 10 vehicles with autonomous drive technology over the next four years », Communiqué de presse Renault Nissan, 7 janvier 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.