RoboRoach, le premier animal cyborg à être commercialisé

RoboRoachCe ne sera probablement pas le cadeau star de cette fin d’année, néanmoins le RoboRoach vient d’être lancé sur le marché. Après une campagne de financement modeste mais réussie sur Kickstarter, le cafard robotisé et guidé par smartphone est accessible à tous pour peu que l’on trouve le cafard. Un animal cyborg en vente pour 99 $, une grande première.
D’un intérêt limité d’un point de vue scientifique, le kit se destine essentiellement à l’enseignement auprès des lycéens. A chacun de juger de l’éthique d’une telle opération commerciale.

Un kit DIY pour les neurosciences

RoboRoach_iPodLe fonctionnement du kit cyborg commercialisé par Backyard Brains est assez simple. Une carte électronique placée sur le dos du sujet dispose d’une puce bluetooth. En fonction des commandes envoyées via l’application mobile, des signaux électriques sont envoyés dans les 3 électrodes placées sur l’animal. Celle-ci commandent à l’animal d’avancer, de se tourner à gauche ou à droite.

L’opération n’est pas sans désagréments pour le sujet puisqu’il faut lui couper les antennes afin d’y fixer les électrodes qui, par décharges électriques ,commandent à l’animal de tourner à gauche ou à droite. Le mode d’emploi du kit indique qu’il faut plonger le cafard dans un verre rempli de glaçons afin d’anesthésier le sujet avant d’opérer. Une anesthésie sans doute bienvenue car, outre perdre ses antennes, celui-ci va voir son exosquelette foré d’un trou afin de glisser une troisième électrode sur un muscle dorsal… La ligue de protection des cafards appréciera.

Startup créée par des anciens étudiants de l’Université du Michigan, Backyard Brains propose un impressionnant catalogue d’équipements qui permettent de créer diverses expériences sur ce thème de la neurostimulation. Cafards, lombrics, sauterelles, mais aussi expériences sur des cellules sanguines et même dispositifs de stimulation électrique des muscles du bras entre deux personnes, la petite boutique du Dr Frankenstein commence à prendre vie.

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.