Les 15 robots à ne surtout pas manquer sur Innorobo 2015

InnoroboDu 1er au 3 juillet, se tiendra à la Cité Internationale de Lyon la 5ième édition du plus gros événement français dédiée à la robotique. 500 robots vont être présentés par près de 200 exposants venus de 20 pays différents. Américaines Japonais, Coréens et Allemands seront bien évidemment au rendez-vous, mais aussi des robots venus du Danemark, de Hongrie, de Tunisie et de Russie. Une occasion unique de voir autant de robots à un seul et même endroit. Voici les 14 robots à ne manquer sous aucun prétexte si vous vous rendez à Lyon sur l’édition 2015 d’Innorobo.

Les 15 robots à voir sur Innorobo 2015 :

N°15. Les robots combattants de Reach Robotics

Reach-RoboticsLes robots combattants de la start-up britannique Reach Robotics devraient séduire le public le plus jeune et les autres! Un jeu basé sur des combats de robots contrôlés par application mobile. Reste à voir les capacités réelles des prototypes créés par Reach Robotics qui seront présentés sur Innorobo 2015.

N°14. Le Kawasaki MSR05N

Kawasaki-MSR05NDestiné au milieu médical, le Kawasaki MSR05N est un bras robot 7 axes totalement chromé. Il est conçu pour travailler en milieu stérile, dans les salles blanches des laboratoire ou en milieu sanitaire.

N°13. L’e-Vigilante d’Eos Innovation

Eos-e-vigilantePeu spectaculaire en apparence, le petit e-Vigilante du français Eos Innovation est pourtant un robot de service très prometteur. Son rôle est de faire des rondes dans les entrepots afin d’y surprendre les intrus et appeler les forces de sécurité si un vol est en cours.

N°12. Le Lynx d’Adept Technology

Adept-LynxLui aussi est un robot destiné à travailler dans les entrepôts, le Lynx d’Adept Technology aide les magasinier à préparer les commandes en se déplaçant dans les allées à leur place, transportant sur son « dos » les articles d’une commande Web, par exemple.

N°11. Les robots d’Engineered Arts

Engineered-ArtsRobots interactifs les réalisations de l’anglais Engineered Arts sont spectaculaires et ludiques. Les ingénieurs utilisent astucieusement des images animer pour figurer le regard ou l’expression du visage sur leur robot, ce qui leur donne une expressivité peut commune aux humanoïdes actuels.

N°10. L’ExoAtlet de Skolkovo

ExoAtletLe russe Skolkovo va présenter ExoAtlet, un exosquelette médical. La production en série de cet exosquelette et sa commercialisation est prévue pour 2016. Il va venir concurrencer ceux de l’israélien ReWalk et de l’américain Ekso bionics.

N°9. Le robot d’accueil de Promobot

promobotAutre réalisation venue de Russie, le robot d’accueil Promobot. Proposé à la location , ce robot à pour mission d’accueillir les clients qui entrent dans un point de vente et leur fournir les renseignements par synthèse vocale. Un nouveau concurrent venu de l’est pour le Pepper d’Aldebaran.

N°8. Les robots agriculteurs de Wall-YE

Wall-YEWall-YE, le pionnier français de la robotique de service pour le secteur agricole travaille sur toute une gamme de robots destinés au travail de la vigne ou dans les champs.

N°7. L’Iiwa de Kuka

Kuka IiwaAvec l’Iiwa, le constructeur de robots allemand Kuka propose sont premier robot collaboratif. Celui-ci peut travailler parmi les hommes, sans risque de blesser quiconque. Moins cher et plus simples à mettre en oeuvre que les robots industriels « classiques », ces robots de nouvelle génération vont devenir omniprésents dans les entreprises.

N°6. Le projet Stamina de BA Systemes

StaminaBA Système va présenter les premiers résultats du projet de recherche européen Stamina,  acronyme de Sustainable and Reliable Robotics for Part Handling in Manufacturing Automation. Il vise a robotiser la manutention en bordure de chaîne de production. Des tests ont notamment été menés chez PSA.

N°5. La trompe Bionic de Festo

FestoChaque année, le roboticien allemand Festo dévoile des robots copiés sur la nature. Un biomimétisme qui l’a poussé à crée des oiseau, kangourou, fourmis et… une trompe d’éléphant. Plutôt qu’un bras robotique, pourquoi ne pas prendre modèle sur l’éléphant ?

N°4. Le Buddy de Blue Frog Robotics

Blue-Frog-BuddyAprès une démonstration plutôt maladroite face à François Hollande, le robot compagnon Buddy revient dans une version 2 revue et corrigée. Fruit des recherches du Centre de Robotique Intégrée d’Île-de-France (CRIIF), ce robot sera ouvert aux développeurs. Buddy fera l’objet d’une campagne de crowdfunding.

N°3. Les Baxter et Sawyer de Rethinks Robotics

Rethink-RoboticsAprès avoir commercialisé son premier robot collaboratif, le Baxter, l’américain Rethink Robotics vient de mettre sur le marché Sawyer. Petit frère de Baxter, celui-ci perd un bras pour être plus compact que son aîné mais il sait être plus précis.

N°2. Le Nextstage de Kawada

Kawada-Nextage-2Pour la première fois, le japonais Kawada sera sur Innorobo. Il y exposera son humanoïde Nextage. Ce robot collaboratif est notamment à l’oeuvre dans les usines d’Airbus pour aider les compagnons dans le montage des avions. Il devrait impressionner le public d’Innorobo. C’est la science fiction qui rejoint le réel.

N°1. Le Pepper d’Alebaran Robotics

Aldebaran-PepperAujourd’hui filiale du japonais Softbank, Aldebaran Robotics s’est fait mondialement connaître pour son petit humanoïde Nao. Sur cette édition d’Innorobo, il va présenter son nouveau Pepper au public lyonnais. Ce nouvel humanoïde commence à être déployé dans les grands magasins au Japon, c’est l’occasion de le découvrir en France.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.