Sawyer, Iiwa, YuMi : la nouvelle génération de robots collaboratifs est là

Rethinks Robotics - SawyerRodney Brooks, le fondateur de Rethink Robotics vient de dévoiler sa dernière réalisation, Swayer. Petit frère du robot Baxter, ce bras robotisé est ce que l’on appelle un cobot. Un robot collaboratif de plus sur un marché qui compte de plus en plus de concurrents. Ces robots, capables de travailler avec les humains, permettrons aux industriels mais aussi à un bon nombre d’entreprises, de franchir un nouveau palier de productivité.

Sawyer, c’est la définition même du robot collaboratif. Un prix relativement faible (de l’ordre de quelques dizaines de milliers d’euros contre plusieurs centaines de milliers d’euros pour un robot industriel traditionnel), un robot que l’on peut installer aux côté d’êtres humains sans devoir installer une enceinte de protection, la possibilité de lui apprendre une nouvelle tâche tout simplement en lui montrant. Une flexibilité inconnue en robotique industrielle.

Les constructeurs de robots traditionnels viennent aussi au collaboratif

Après les japonais de Yaskawa Motoman et Kawada Nextage, le Sawyer rentre dans ce marché naissant. Pour l’heure, c’est Universal Robots qui a gagné à la première manche. Le danois a affirmé avoir vendu 1 000 de ses bras robotiques UR5 et UR10 en 2013, le double en 2014, et vise 4 000 ventes cette année, pour une base installée de 5 000 robots. Universal Robots vient de dévoiler l’UR3, déclinant sa gamme vers le bas, avec un petit bras de 50 cm de portée pour 3 kg de charge maximale.

Universal-RoboticsUniversal Robotics accélère mais va faire face à de plus en plus de concurrents. Outre ce Sawyer et les humanoïdes japonais, les géants de la robotique s’intéressent sérieusement à ce nouveau marché. L’allemand Kuka a développé le LBR iiwa (pour intelligent industrial work assistant) en collaboration avec l’agence spatiale allemande (DLR). Le suisse ABB a créé le YuMi pour ce marché, un robot torse avec 2 bras robotisés, et le franco-suisse Staubli s’est lui aussi positionné sur le marché avec le TX2-60.

Même Bosch, veut sa part du gâteau avec son APAS assistant, un tout nouveau robot collaboratif dont le bras robot est équipé de caméra pour reconnaître les pièces à saisir.

Industrie, emballage, plasturgie,collage, assemblage en électronique, inspections qualité, laboratoires d’analyse médicales, les applications futures de ces robots d’un nouveau type semblent infinie.

Les principaux cobots sur le marché :

 ABB-Yumi

ABB Yumi

Type : Torse humanoïde 14 axes (7 axes par bras)

lancement : Avril 2015

 Bosch-APAS

Bosch APAS Assistant

Type : Bras robot

Charge maximale : 2 kg

Rayon d’action : 911 mm

 gallery_img04

Kawada Nextage

Type : Torse humanoïde 15 axes (6 axes par bras × 2, 2 pour le cou, 1 pour le torse)

Charge maximale : 1,5 kg par bras

 LBRiiwa_HumanMachineCollaboration

Kuka LBR iiwa

Type : Bras robotique 7 axes

Charge maximale : 7 kg

Rayon d’action : 800 mm

 PR400

Precise Automation Preciseflex 400

Type : Robot SCARA

Charge maximale : 1 kg

Rayon d’action : 400 mm

 Rethink_Robotics_Baxter

Rethink Robotics Baxter

Type : Torse humanoïde 14 axes (7 axes par bras)

Charge maximale : 2,2 kg par bras

Rayon d’action : 1026 mm

Prix : à partir de 25.000 $

 Sawyer

Rethink Robotics Swayer

Type : bras robot 7 axes

Charge maximale : 4 kg

Rayon d’action : 1026 mm

Prix : à partir de 29.000 $

 Staubli

Staubli TX2-60

Type : bras robot 6 axes

Charge maximale: 9 Kg

Rayon d’action : 670 mm

 Universal Robots

Universal Robots UR3, UR5 et UR10

Type : bras robot 6 axes

Charge maximale : 3 / 5 / 10 kg

Rayon d’action : 500 / 850 / 1.300 mm

 Motoman

Yaskawa Motoman

Type : Torse humanoïde 15 axes

Charge maximale : 5 kg par bras

Rayon d’action : 559 mm horizontal, 845 mm vertical

Sources :

« Universal Robots UR3 Arm Is Small and Nimble, Helps to Build Copies of Itself », IEEE Spectrum, 17 mars 2015

« Robots Can Build Cars; Now They Learn Not to Crush You », Bloomberg, 12 février 2015

« Robotics in 2014: Market Diversity, Cobots and Global Investment », Robotics Online, 10 janvier 2014

« The End of Separation: Man and Robot as Collaborative Coworkers on the Factory Floor », Robotics online, 6 juin 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.