La sécurité, l’application « Smart Home » n°1 pour les américains

Camera-IPLowe’s, distributeur de matériel de bricolage américain, a fait réaliser une enquête auprès de 2000 personnes de plus de 18 ans. Celles-ci ont classé les équipements connectés pour la maison qu’ils jugent le plus utile. Contrairement aux français, ce n’est pas le thermostat connecté qui est l’objet connecté jugé le plus intéressant par l’américain, mais les systèmes de surveillance. L’enquête révèle aussi que le tiers des américains sont d’ores et déjà prêt à s’offrir ‘Rosie the Robot‘, le robot domestique du dessin animé ‘The Jetsons’ et 16%… un jetpack !

Maison connectée : Des besoins différents entre français et américains

Enquete-Lowe's

Les américains prêt à équiper leur maison pour  en garantir la sécurité (Source : Lowe’s)

Si l’on en croit l’Observatoire Harris Interactive/EBG publié au début de l’année, les objets connectés les plus intéressants pour les français sont le thermostat, le système de surveillance, les compteurs d’eau, de gaz et d’électricité, les lampes et ampoules connectées, la box domotique, la station météo. Pour l’américain, la sécurité est le besoin n°1, devant le thermostat, puis la protection contre les incendies et les dégâts des eaux. L’étude Lowe’s montre donc qu’il y a bien quelques différences culturelles vis-à-vis des objets connectés. Ces différences sont encore plus marquées lorsqu’on pose la question à un américain qui possède un smartphone et/ou d’une tablette. En termes de maison connectée, la « Smart Home », celui-ci souhaite à 44% de pouvoir télécommander leur système d’air conditionné, devant le contrôle de l’éclairage, la machine à café, ou encore sortir le chien, faire couler la douche, ou encore faire sonner le réveil dans la chambre des enfants… Des besoins très pragmatiques. Lorsqu’un américain arrive chez lui, il aimerait que sa « Smart Home Sweet Home » ajuste la température, allume les lumières, déverrouille la porte, et, pourquoi pas, commence à faire chauffer les plats  en cuisine. Bien entendu la maison doit laisser entrer et sortir les chiens et chats à leur guise. Beaucoup d’idée à saisir par les créateurs de startups d’objets connectés. Source : « Cost, Confidence and Convenience: Lowe’s Survey Reveals Americans’ Attitudes On the Smart Home », Communiqué Lowe’s, 27 août 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.