Siemens Spiders, les ouvriers du futur ?

Siemens-SpidersImaginez une nuée de robots araignées en train de s’activer à tisser non pas une toile, mais le fuselage d’un avion, la coque d’un bateau. C’est l’idée qui a germée dans le cerveau des chercheurs du laboratoire de Siemens Corporate Technology sur le campus de Princeton.

Tout comme leur modèle biologique, ces araignées seront capables de tisser des structures de grande dimension. Une combinaison de robotique, de biomimétisme et d’impression 3D.

Un essaim de robots araignées pour imprimer une structure 3D de grande taille

Siemens Robotics Lab/Princeton, New Jersey/USA

Les premiers prototypes de robots SiSpis ou Siemens Spiders dans les laboratoires de recherche de Siemens, à Princeton / Photo : Siemens Robotics Lab/Princeton, New Jersey/USA

Appelées SiSpis ou Siemens Spiders, ces robots araignées ne sont encore que des prototypes dans les labos de Siemens à Princeton, mais ce seront peut-être les constructeurs de demain. Créés par l’équipe de Livio Dalloro, ces robots seront capables de fonctionner en essaim, chacun disposant de caméras et de laser afin de se repérer les uns par rapports aux autres et construire une structure théoriquement sans limite de taille. Ecolos dans l’âme les SiSpis pourront imprimer une structure 3D en tissant un fil non pas de plastique mais composé de fécule de maïs et de canne à sucre. Gérer une nuée de dizaines de tels robots portants chacun une tête d’impression sur un chantier est un défi de taille pour les ingénieurs et chercheurs. Le communiqué de Siemens n’évoque pas de date quant à la disponibilité de ces ouvriers du futur.

Sources :

« These 3D Printing Spider Robots Could Be The Future For Construction », Wonderful Engineering, 6 mai 2016

« Spider Workers », Communiqué Siemens, 20 avril 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Impression 3D, Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.