Skynet réinvente la boîte aux lettres pour les drones

SkynetLes premières images des projets de livraisons par drones d’Amazon et de Google montraient un dépôt des colis soit avec un drone qui se pose dans le jardin du destinataire, soit qui dépose sa charge au bout d’un câble. Des solutions notoirement inadaptées au milieu urbain. Avec son projet Skynet, un ingénieur, Clinton Burchat, a imaginé un dispositif pour que tout le monde bénéfice de tels services de livraison, même Sarah Connor dont l’appartement n’a pas de jardin.

Un projet en lice pour un « Drones for Good » award

Le projet fait partie de la vingtaine de demi-finalistes du concours « Drones for Good » lancé par les Émirats arabes unis. Baptisé Skynet, celui-ci résout le problème de la livraison de colis par drones. Cet ingénieur propose un système de boite aux lettres reprenant le principe du panier de basket installé sur la balcon du destinataire. Cette boîte aux lettres « aérienne » est géolocalisée par GPS au moment de son installation.

C’est via cette géolocalisation que le drone va pouvoir se présenter à elle. Bien évidemment, le GPS actuel ne permet pas au drone de se positionner avec suffisamment de précision pour que le colis ne tombe pas dans le vide ou dans la boîte du voisin.

Le secret de Skynet est dans son système de positionnement au-dessus de la boîte aux lettres

Skynet-2

Bien calé au-dessus de la boîte de réception grâce aux balises dont elle est équipée, le drone peut lâcher son colis.

Dans un premier temps, le drone va vérifier l’identité du destinataire via un code barre placé sur la boîte. Il va ensuite se repositionner précisément au-dessus de la boite grâce aux repères placés aux quatre coins de celle-ci. Enfin, il largue sa charge et peut retourner à son entrepôt aller chercher le colis de sa prochaine livraison.
Si la démonstration vidéo est probante, la solution Skynet ne résout pas tous les problèmes posés par la livraison par drone en zone urbaine, notamment comment éviter les réverbères, les câbles électriques ou téléphoniques qui zèbrent encore le ciel des banlieues ou même les drones des concurrents. Encore du pain sur la planche pour les ingénieurs.

Sources :

« Skynet drone-delivery mailbox in the running for $1m prize », The Guardian, 27 novembre 2014

« Drone delivery nets could be the mailboxes of the future », Gizmag, 17 novembre 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.