Smartwatch : Comment Pebble veut contrer la déferlante Apple Watch via l’impression 3D

Pebble TimeL’Apple Watch, lancée demain, devrait être un succès planétaire… au moins dans les médias. Des dizaines de milliers d’articles, de billets, de reportages et des millions de commentaires vont être diffusés sur tous les sites web, journaux et chaînes de TV dans les prochains jours. Pas simple pour les autres fabricants de montres connectées qui auront bien du mal à contrer cette déferlante médiatique. La montre elle-même connaîtra-elle un succès à la hauteur des lancements des nouveaux iPhone ou iPad ou un simple succès d’estime auprès des fanboys Apple ? Difficile de le dire, mais Apple a mis tout en place pour que sa première smartwatch bouscule ce marché encore naissant.

Incapable de rivaliser avec le géant de Cupertino, Pebble Technology déploie une stratégie originale. Face au modèle fermé d’Apple qui veut maîtriser ses produits de A à Z (et qui, reconnaissons le, lui a valu un succès sans précédent dans l’industrie), son challenger mise sur l’ouverture : crowdfunding, ouverture technologique, personnalisation par impression 3D. Une stratégie à suivre.

Face à Apple, Pebble mise sur l’ouverture

Nul doute que dans les écoles de commerce, les cours aborderont le lancement de l’Apple Watch en 2015 comme un modèle du genre. Avec tout ce qu’il faut de fuites d’information et de fausse pistes pendant des mois, voire même des années, pour faire monter la pression et l’envie chez les fans d’Apple et les pousser, le jour J, a s’enflammer pour le nouveau gadget instantanément devenu un phénomène de société comme l’ont été l’iPhone et l’iPad. Apple réussira-t-il son coup ? Probablement, mais les professeurs de marketing devraient aussi jeter un œil sur ce que fait (à une autre échelle, c’est clair), son rival Pebble.

Avec 2 niveaux de finition et 3 couleurs, Pebble ne peut rivaliser avec les centaines de modèles proposés par Apple. Mais la personnalisation de la Pebble Time est ailleurs...

Avec 2 niveaux de finition et 3 couleurs, Pebble ne peut rivaliser avec les centaines de déclinaisons de l’Apple Watch proposées par Apple à son lancement. Mais la personnalisation de la Pebble Time est ailleurs…

Avec sa campagne de crowdfunding sur Kickstarter, Peeble Technology a réussi à amasser plus de 17 millions de dollars auprès de plus de 67.000 personnes. Un record alors que l’on est encore à 18 jours de l’échéance et que l’entreprise ne souhaitait lever au départ que 500.000 $. Pourtant sa nouvelle montre connectée, la Pebble Time, semble bien modeste comparée à l’Apple Watch. Son innovation majeure par rapport aux précédents modèles, c’est un écran e-Paper couleur d’une résolution de seulement 144 x 168 en 64 couleurs, pas de quoi effrayer Tim Cook, le PDG d’Apple. Et pourtant Pebble a réussit à écouler plus de 1 million de ses modèles précédent face à des smartwatch Samsung, LG, Sony techniquement bien supérieures. Et pourtant Pebble Technology a de solides atouts. D’une part le prix. On trouve les montres Pebble à partir de 160 euros. En outre, l’autonomie est donnée pour 7 jours, là où toutes les montres Android peinent à dépasser la journée. Le constructeur a bien compris où était ses avantages. Sa nouvelle Peeble Time sera proposée à 200 $ et devraient elle aussi afficher une autonomie de 7 jours, justement grâce à cet écran E-Paper. En outre, Pebble assure d’une compatibilité ascendante des 6.500 applications et façades disponibles pour ses modèles antérieurs. Le constructeur estime pouvoir s’appuyer sur une communauté de 26.000 développeurs.

Les smartstraps de la Pebble Time permettent d'ajouter de nouveau capteurs à la montre de base.

Les smartstraps de la Pebble Time permettent d’ajouter de nouveaux capteurs à la montre de base.

En outre, s’il était possible de changer le bracelet de sa smartwatch Pebble sans devoir changer de montre, la Pebble Time introduit une nouvelle caractéristique le “smart accessory port”, un dispositif qui va permettre d’ajouter de capteurs à la montre via de petits connecteurs dans la fixation du bracelet. Pebble Technology livre les plans de ses smartstraps, un exemple de circuit électronique permettant d’exploiter cette nouvelle capacité de sa montre. Le SDK sera enrichi du support de ce véritable bus d’extension que dans les mois à venir.

Les fichiers 3D sont fournis par Pebble afin que les utilisateurs puissent imprimer en 3D ou modifier les pièces proposées afin de personnaliser leur Pebble Time. On pourrait ainsi voir apparaître des montages plus ou moins éloignés de la vocation initiale de montre connectée de cette Pebble Time.

Entre Apple et Pebble Tehcnology, ce sont deux visions de l’industrie qui s’affrontent sur le marché de la montre connectée. Quelle et l’approche la plus innovante ? Peut-être pas celle qui va triompher à court terme.

Sources :

« Pebble Time – Awesome Smartwatch, No Compromises by Pebble Technology« , campagne KickStarter

« DIY Smartstrap », Site Pebble Developer

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.