Softbank a confié à Aldebaran la conception de son robot Pepper

Softbank-PepperJoli succès pour Aldebaran Robotics. Le français dont Softbank a pris des parts en 2012, développe Pepper, un robot compagnon. Le puissant groupe japonais compte commercialiser ce drôle de robot dans l’archipel à partir du mois de février 2015. A un prix inférieur à 2 000 euros, Pepper pourrait bien faire un malheur auprès des geeks japonais et des otaku. Car outre le positionnement original de Pepper en tant que robot « émotionnel », Softbank veut créer une communauté de développeurs autour de Pepper et déploie un service Cloud associé, Cloud AI.

Quand Nao défie Asimo sur ses terres

5 juin 2014, Masayoshi Son, PDG de Softbank, donne vie à Pepper.

5 juin 2014, Masayoshi Son, le PDG et fondateur de Softbank, donne vie à Pepper.

Tout le monde connaît Asimo, le robot humanoïde développé depuis les années 90 par Honda. Un monstre de technologie à la démarche si humaine, et pourtant totalement dénué d’émotion. A tel point que quand le géant japonais a voulu commercialiser un robot à destination du grand public, il ne s’est pas tourné vers Honda, mais vers Aldebaran Robotics, le concepteur du petit Nao.

Le résultat de cette collaboration unique, c’est Pepper, un robot « émotionnel ». Un positionnement original pour ce robot qui mesure 1m20 et pèse 28kg et qui comme Nao, vise à être plus un compagnon au même titre que le chat de la maison, qu’un véritable robot de service. Si Pepper dispose d’une tablette numérique sur le torse, c’est bien par la voix et par le geste que ce robot émotionnel capable de lire l’expression des visages, va communiquer.

Enfin un robot signé Aldebaran à prix « cassé »

Softbank ne veut pas positionner Pepper en tant que robot de service, mais comme robot compagnon.

Softbank ne veut pas positionner Pepper en tant que robot de service, mais comme robot compagnon.

Atout indéniable de Pepper sur Nao, son prix. Softbank vise un prix, hors abonnement éventuel, de 198 000 yens, soit moins de 2 000 euros. Un prix beaucoup plus attractif pour le grand public que les plus de 12 000 euros d’un Nao. Quant à Asimo, selon Popular Mechanics, il vous serait facturé 1 million de dollars par Honda s’il vous venait l’idée saugrenue d’en héberger un à la maison.

Pour contenir le prix de Pepper, Aldebaran a remplacé les jambes de Nao par des roues et confié la production de son poulain au chinois Foxconn.

Cette tentative de commercialisation d’un robot par un opérateur télécom n’est pas totalement nouvelle. On se souvient qu’en 2009, SFR s’était allié avec une start-up française Gostai (rachetée depuis par Aldebaran) pour proposer le petit robot Spykee de Meccano. Connecté en WiFi et porteur d’une Webcam, le petit robot à chenille.

Pepper devrait être commercialisé en février 2015

Pepper va accueillir et accessoirement compter les sourires des visiteurs des boutiques Softbank au Japon.

Pour l’heure, Pepper joue les hôtesses d’accueil dans deux boutiques japonaises Softbank, à Ginza et Omotesando. L’opérateur vient de créer Cocoro SB, un spin off chargée de développer Cloud AI, le service Cloud qui sera associé à Pepper. De son côté, Aldebaran prévoit d’ouvrir des ateliers à Omotesando et Akihabara pour permettre aux développeurs de monter en compétences sur son Pepper, avant la tenue d’une première conférence développeur évoquée pour le mois de septembre. La commercialisation auprès du grand public est d’ores et déjà planifiée pour février 2015.

 

Sources : Softbank Pepper Press Event, 5 juin 2014
« Qui est Pepper », Aldebaran / Softbank Group, 5 juin 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.