Vidéo de la semaine : STAR, le premier robot chirurgien autonome

Avec des gestes d’une précision de l’ordre de quelques centièmes de millimètre, un robot industriel « classique » est plus précis que le meilleur des chirurgiens au monde. Reste à lui apprendre le gestion chirurgical, un défi colossal pour les roboticiens. C’est la raison pour laquelle un robot chirurgical comme le « Da Vinci » américain ne fait que répéter les gestes réalisés par les chirurgiens qui ont le contrôle de ses instruments. Le robot Rosa du français Medtech effectue pour sa part un geste chirurgical extrêmement précis mais limité. Avec le projet STAR, c’est le logiciel qui dirige désormais l’opération.

Un robot capable de suturer des tissus mous avec une précision inégalable

Mené par les chercheurs du laboratoire d’innovation en chirurgie pédiatrique de l’Institut Sheikh Zayed à Washington et du département informatique de la Johns Hopkins University à Baltimore, le projet STAR (pour Smart Tissue Autonomous Robot) cherche à donner l’intelligence nécessaire à un robot pour mener de manière autonome certaines phases d’une opération chirurgicale.

STAR-robot

Le robot STAR (pour Smart Tissue Autonomous Robot) lors d’une démonstration qui restera dans les anales de la robotique chirurgicale.

Doté de caméras, un robot de type Kuka Robotics LWR-4+ s’est montré capable de réaliser des sutures sur des tissus mous réputés très fragiles. Ce robot industriel offre 7 degrés de liberté et surtout une précision de 0,05 mm. Sa vue plénoptique en 3 dimensions dans le proche-infrarouge permet au logiciel du robot d’identifier clairement le champ opératoire et de positionner très précisément les sutures en dépit des déformations et des mouvements constants de l’organe. Bien qu’il ne s’agisse encore que d’une procédure que très limitée, cette démonstration démontrent à ceux qui en doutaient encore que la salle s’opération de demain sera peuplée de robots. Le chirurgien du futur sera alors plus un chef d’orchestre qu’un virtuose du scalpel.

Sources :

« Autonomous Robot Surgeon Bests Humans in World First », IEEE Spectrum, 4 mai 2016

« A robot surgeon has passed a major milestone — sewing up pig guts », The Verge, 4 mai 2016

« Supervised autonomous robotic soft tissue surgery », Science Translational Medicine, 4 mai 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.