Taxis volants : les projets allemands prennent l’avantage

Américaines, allemandes, chinoises, plusieurs dizaines de startups sont actuellement engagées dans une course à l’innovation afin d’être les premières à mettre au point un drone capable s’assurer un service de taxi aérien totalement automatisé. Après le feu de paille EHang dont on attend encore les vols « habités »,  le vent semble désormais tourner en faveur des projets allemands. Volocopter et Lilium marquent des points, en attendant que les géants de l’aéronautique ne s’emparent du sujet.

Volocopter préféré à eHang à Dubaï

A l’issue d’une évaluation in-situ, le RTA de Dubaï a choisi le drone Volocopter pour lancer les tests d’un service de transport aérien qui doit commencer en fin d’année 2017.

Qui sera le premier constructeur à voir ses drones déployés dans le cadre d’un service de taxi aérien avec ou sans pilote ? A cette question, les chinois de EHang semblaient bien placés puisque leur drone EHang 184, présenté lors du CES 2015, a déjà effectué plusieurs vols automatiques. Le premier test officiel s’est tenu en début d’année à Dubaï où le RTA (Roads and Transport Authority) a confronté le drone chinois au Volocopter, un drone allemand biplace lui est aussi propulsé par des moteurs électriques. On parlait alors d’une mise en service d’un service de drones Taxi à base d’eHang 184 pour l’été 2017. Un planning ultra-serré qui n’a pas été tenu mais, outre le retard prévisible du projet, c’est le drone choisi qui a créé la surprise. C’est le Volocopter allemand qui a été choisi pour mettre en place un service de taxi aérien à partir du quatrième trimestre 2017. La capacité au Volocopter d’être piloté manuellement a sans doute rassuré le RTA qui va pouvoir commencer l’exploitation du drone avec un pilote à bord avant d’autoriser un mode 100% autonome.

Lilium recrute chez Tesla et Airbus

Volocopter a marqué des points à Dubaï et annoncé avoir levé 25 millions d’euros, notamment auprès de Daimler. Néanmoins, son rival Lilium n’est pas resté les bras croisés. La startup basée à Munich a fait voler un premier prototype biplace à l’échelle 1 le 20 avril 2017 et à profité de l’occasion pour dévoiler une version 5 places de son drone à décollage vertical, une version agrandie spécifiquement conçue pour répondre aux besoins d’un taxi aérien. Le projet munichois semble moins avancé que celui de son rival de Stuttgart mais les dirigeants de Lilium ont récemment décidé d’accélérer le mouvement.

Le Lilium Jet a effectué son premier vol en mode autonome le 20 avril 2017.

En outre, la startup vient de débaucher le dirigeant de Gett en Europe, le Uber israélien. Remo Gerber devient directeur commercial de Lilium et aura la charge de vendre le drone allemand auprès des futurs opérateurs de service de taxi aérien. Autre prise de choix pour Lilium, Meggy Sailer, ancienne responsable « des talents » chez Tesla en Europe. Elle a pris la tête du recrutement chez Lilium. Enfin, la startup est parvenue à débaucher un vice-président d’Airbus, Dirk Gebser. Celui-ci était en charge de l’assemblage des Airbus 1320 et A380. Charge à lui de mettre en place les moyens de production afin de produire des Volocopter à la chaîne si les clients répondent aux attentes de la startup.

Si Lilium et Volocopter semblent bien partis dans cette course aux taxis volants, rien n’est encore acquis. Airbus n’a pas encore fait voler son drone et beaucoup de projets sont en lice, notamment aux Etats-Unis, pour remporter la deuxième manche.

Sources :
« Lilium recruits senior leaders from Gett, Airbus and Tesla », communiqué Lilium, 21 août 2017
« Flying Air Taxis from Germany Conquer the World », communiqué Volocopter, 1er août 2017
Volocopter as an Autonomous Air Taxi in Dubai, communiqué Volocopter, 19 juin 2017
« Lilium celebrates successful flight tests of world’s first electric VTOL jet », communiqué Lilium, 20 avril 2017

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.