Tegra K1, un « supercalculateur » dans la voiture

Tegra-K1Le marketing de NVidia n’aura pas fait dans la demie mesure lors du CES 2014. Un supercalculateur dans une voiture, c’est pour le moins exagéré, mais avec son Tegra K1, Jen-Hsun Huang, le PDG de NVidia a réalisé une annonce majeure dans le monde de l’embarqué. Avec un processeur 192 cœurs ne consommant que 5 watts, le californien ouvre la voie à des applications gourmandes en puissance de calcul. Premier utilisateur potentiel de ce Soc survitaminé, les tablettes numériques puisque Android fonctionne déjà sur le composant, mais Jen-Hsun Huang a évoqué un autre secteur cible pour son Tegra K1, l’automobile.

Feu vert pour la voiture robot

consolesweb« J’ai une confession à faire : Porter Kepler sur mobile a été le plus gros projet sur lequel l’entreprise ait eu à travailler » a confié Jen-Hsun Huang, le PDG de NVidia lors de sa keynote sur le CES 2014. Kepler, c’est la dernière évolution de l’architecture des cartes graphiques NVidia. On mesure donc l’effort réalisé par le fondeur pour abaisser la consommation de cette architecture à 5 watts seulement. D’une puissance de 365 GFlops, la puce offre 192 cœurs CUDA au développeur ainsi qu’un CPU quad-cœur ARM Cortex-A15 « r3 ». Pour l’industrie automobile, NVidia compte livrer sa puce sous forme d’un Visual Computing Module (VCM). En effet, selon NVidia, c’est dans l’analyse d’image que ce mini-supercalculateur devrait faire parler la poudre. Systèmes de conduite automatique ou semi-automatique, systèmes de détection de piéton ou même tableaux de bord numériques évolués, toutes ces applications disposent désormais de la puissance nécessaire pour s’exécuter dans une « simple » voiture.
NVidia revendique déjà 4,5 millions de voiture équipées avec ses puces et plus de 100 modèles équipés. Très lié à NVidia, Audi pourrait bien être le premier constructeur à mettre sur le marché une voiture motorisée avec un K1 dans les mois à venir.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, Logiciel embarqué, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.