Vidéo de la semaine : TIM, le robot qui veille sur le LHC

Le Cern a publié cette semaine d’un dispositif dédié à la surveillance des 27 km du grand anneau du LHC, un petit robot baptisé TIM. Celui-ci n’a ni roues, ni jambes, ni chenilles pour se déplacer dans ce souterrain, il utilise le monorail de service, un rail placé au plafond du tube et utilisé jusqu’alors par les techniciens pour se déplacer et apporter des outillages nécessaire à la maintenance de l’accélérateur de particules. Suspendu au plafond du tube, TIM ressemble a un petit train qui se déplace automatiquement, ralentit à l’approche des cloisons, le temps que le passage s’ouvre, puis poursuit sa tâche de surveillance en temps réel, inlassablement.
cern-timLe robot est doté d’une caméra classique doublée d’une caméra infrarouge, mais aussi de nombreux capteurs lui permettant de faire un relevé complet de l’environnement tout au long du LHC. Mesure de la radioactivité ambiante, du taux d’oxygène, de la température et de la qualité du réseau, toutes ces données sont transmise en central en temps réel. 2 robots TIM se partagent la surveillance de l’accélérateur à une vitesse qui ne dépasse pas les 6 km/h.
Source : « Meet TIM, the LHC tunnel’s robot », Communiqué du CERN, 25 novembre 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.