Au secours, les trackers d’activité arrivent en entreprise !

WristbandTout le monde connait désormais les trackers d’activité, ces petits bracelets connectés qui mesurent votre activité à longueur de journée. Ces « wearables » permettent de motiver les gens à faire preuve d’un peu plus d’activité physique, les aides à perdre du poids ou, pour les sportifs, mesurer leurs performances. C’est utile, efficace si l’on est motivé mais si, plutôt qu’une décision personnelle, c’était votre employeur qui vous demandait de porter bien vouloir porter ce tracker ? On imagine la réaction des syndicats français si la DRH d’une entreprise française prenait une telle initiative. Chez les anglo-saxon, il est tout naturel que l’entreprise se soucie de la santé de ses salariés. Ainsi, « Technology to replenish the modern worker », c’est le slogan de Virgin Pulse. La société de Richard Branson compte déjà 250 entreprises clientes, dont BP, et fait courir 2 millions d’heureux employés.

Pour Richard Branson, de la santé des employés dépend la santé du business

Virgin-Pulse

Activité physique, heures de sommeil, nutrition et niveau de stress, le salarié va voir les données stockée sur la plateforme et ainsi participer aux challenges lancés par son entreprise.

Vos salariés sont fatigués le matin, démotivés, stressés et la productivité s’en ressent ? Ce n’est surement pas la faute aux plans sociaux qui sont mené tous les deux ans. Nul doute que vos employés ne dorment pas assez, ne boivent pas assez d’eau, mangent trop gras et ne font pas assez d’exercice. Les entreprises chinoises aiment stimuler leur personnel avec des séances de gymnastique collective dans la cours de l’usine, en occident nous avons beaucoup plus moderne, les « wearables ». Le modèle de Virgin Pulse est donc d’inciter les entreprises à distribuer des bracelets connectés à leur personnel. Activité physique, heures de sommeil, repas, boissons, niveau de stress, tout est consigné via le bracelet et l’application mobile. De son côté, l’employeur dispose d’une interface où il va notamment pouvoir lancer des challenges à ses employés. L’accent est mis sur la gamification afin de stimuler la participation à ces challenges avec des classements entre les différents services, entre les pays.

desktop-view

L’entreprise peut lancer des challenges à ses employés depuis le backoffice Virgin Pulse.

Fitbit, Jawbone et l’éditeur Endomondo ont mis en place des offres « corporate » destinée aux entreprises. Ce marché est amené à exploser, au moins dans le monde anglo-saxon. Virgin Pulse vient ainsi lever la somme record de 92 millions de dollars. Une étude menée pour Kronos, éditeur de solution de gestion des temps et de RH montre que 73% des adultes interrogés considéreraient les « wearables » comme bénéfiques dans le cadre de leur travail. Cela ne pose pas de problème de confidentialité pour 31% des américains. Une autre étude mandatée par CornerStone, éditeur de solutions RH dans le Cloud est encore plus enthousiaste. 80% des personnes interrogées seraient prêtes à porter le bracelet connecté de leur entreprise et de leur livrer leurs données. 67% d’entre eux le feraient en échange d’une prime de 5%, 57% contre une réduction de leurs frais d’assurance santé, 36% pour une réduction à leur salle de sport.

Sources :
« Virgin on the extreme: businesses use wearable tech to spy on employees », The New Economy, 28 juillet 2015

« Using Wearable Technology at Work », Recruiting Division, 23 juin 2015

« Virgin Pulse Closes $92 Million Investment from Insight Venture Partners », Communiqué Virgin Pulse, 27 mai 2015

« Kronos Survey Indicates Workers Around the World are Poised to Embrace Wearable Technology », Communiqué Kronos, 27 octobre 2014

“The State of the Workplace Productivity Report” [pdf], Etude CornerStone

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Mobile, Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.