Vidéo de la semaine : La Navy fait voler un essaim de 30 drones

Le futur de la guerre aérienne verra les drones maître du ciel. Plutôt que des drones de type Predator ou Neuron, des drones évolués qui s’apparente de plus en plus à des avions pilotés, ces drones pourrait être plus simples, moins chers mais capables de fonctionner en essaim. Des dizaines de drones attaquent en groupe et coopèrent entre eux afin de mener à bien leur mission commune. C’est en tout cas une piste suivie par l’ONR (Office of Naval Research) et l’université de Georgia Tech avec le projet LOCUST pour Low-Cost UAV Swarm Technology. Un projet qui vient de faire voler un essaim de 30 drones.

Difficile d’appeler cet essaim un vol en formation tant ces trente drones semblent voler sans grande cohésion et pourtant tous suivent leur cap. LOCUSTLes chercheurs américains utilisent des drones comparable à ceux utilisés par Google pour ses livraisons par drones mais ils teste aussi des drones spécifiques. Ceux-ci sont lancé via un dispositif de type lance-roquette, un lanceur multiple où chaque tube contient un drone. Chaque drone est éjecté puis déploie ses ailes et vient enfin rejoindre l’essaim en vol vers l’objectif. Ces drones ne portent encore aucune charge militaires, mais ils préfigurent sans doute un futur possible de la guerre aérienne.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.