Virgin Galactic décroche enfin le droit d’envoyer ses clients dans l’espace

Virgin Galactic VSS Unity12 ans après que Richard Branson ait créé la première compagnie spatiale privée, Virgin Galactic vient de recevoir le feu vert de la FAA pour réaliser des vol spatiaux touristiques. En dépit du crash de la navette SpaceShipTwo, l’autorité aérienne américaine a enfin accordé une licence d’exploitation à Virgin Galactic. Dès 2017, les premiers touristes spatiaux pourraient connaitre les joies de l’espace.

2017, année de la démocratisation de l’espace ?

Les 700 clients de Virgin Galactic que l’accident du 31 octobre 2015 n’auront pas refroidis seront bientôt au pied du mur. La compagnie spatiale de Richard Branson est autorisée à démarrer son exploitation commerciale. Les premiers passagers payants pourraient embarquer dès l’année prochaine.

Spaceport-America

C’est depuis le Nouveau Mexique que les premiers passagers de Virgin Galactic pourront embarquer dans le SpaceShipTwo pour partir dans l’espace.

Pour l’heure, un nouvel exemplaire du SpaceShipTwo a été assemblé et effectue actuellement ses tests au sol. Après ses vols d’essai, celui-ci pourra enfin embarquer ses premiers passagers. Si Virgin Galactic réussi son pari et parvient à expédier dans l’espace ses premiers clients en 2017, il prendra de vitesse tous ses concurrents, notamment Blue Origin, la compagnie spatiale de Jeff Bezos. Il s’agira alors de l’acte 1 de la démocratisation de l’espace. Le billet pour l’espace est commercialisé 220.000 euros « seulement » alors que jusqu’à présent seul les milliardaires pouvait débourser les plusieurs dizaines de millions de dollars réclamés par l’agence spatiale russe pour envoyer un passager dans l’espace. Le premier touriste spatial, l’américain Dennis Tito savait versé 20 millions de dollars à l’agence spatiale fédérale russe pour monter à bord d’un Soyuz. C’était en 2001.

Source : « FAA-AST Awards Virgin Galactic Operator License For SpaceShipTwo« , communiqué de presse Virgin Galactic, 1 août 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.