Voiture autonome : Uber brûle les étapes

Volvo-UberUber fait feu de tous bois afin d’être le premier à déployer des voitures autonomes à grande échelle. Tout au long de la semaine, le champion mondial du VTC a distillé les informations sur sa stratégie. Acquisition d’Otto, accord avec Volvo et débuts commerciaux des premiers véhicules autonomes, le moins qu’on puisse dire, c’est que Uber est à la hauteur de sa réputation de champion de la transformation digitale.

Une stratégie Véhicule Autonome initiée en 2014

Travis Kalanick n’en fait pas mystère, il veut remplacer les chauffeurs de ses VTC par des robots. Le PDG d’Uber l’a officiellement révélé en 2014 et, depuis, Uber a créé une unité de recherche dédié à la voiture autonome à Pittsburgh à la tête de laquelle Uber a placé l’un des meilleurs chercheurs en robotique de Carnegie-Mellon.

Uber-UATC-CAR-BRIDGEDepuis, Uber a travaillé sur une première Ford fusion robotisée qui a été repérée en 2016 dans les rues de Pittsburgh mais cette recherche vient de connaitre une brusque accélération. Uber vient en effet de procéder à l’acquisition d’Otto, une startup initialement créée pour robotiser des poids lourds. Cette acquisition est estimée à 680 millions de dollars, un investissement majeur mais la technologie développée par la startup californienne va permettre de griller les étapes et de lancer des VTC piloté par des robots dès ce mois-ci !

Déjouant les rumeurs, Uber n’a pas noué un accord avec Fiat mais avec Volvo pour déployer une première flotte de 100 XC90 équipé des automatismes développé par Uber et non ceux de Volvo. L’alliance Uber/Volvo représenterait un investissement conjoint de l’ordre de 300 millions de dollars.

Si les premiers Uber robotisé auront encore un chauffeur à leur volant pour assurer la sécurité, l’objectif de Travis Kalanick est très clair, éliminer les chauffeurs afin de faire baisser les coûts. Plus encore que les constructeurs automobiles ou même Google, le PDG d’Uber a un intérêt direct à mettre au point au plus vite la voiture autonome.

Sources :

« Uber and Volvo commit $300 million to developing autonomous cars together », Recode, 18 août 2016

« Volvo Cars and Uber join forces to develop autonomous driving cars », Communiqué de presse Volvo, 18 août 2016

« Rethinking transportation », Communiqué de presse Uber, 18 août 2016

« Uber paid $680 million for self-driving truck company Otto for the tech, not the trucks », Recode, 18 août 2016

« Uber and Fiat are in discussions to form a self-driving car partnership », Techcrunch, 8 juin 2016

« Steel City’s New Wheels », Communiqué de presse Uber, 19 mai 2016

« Uber gutted Carnegie Mellon’s top robotics lab to build self-driving cars », TheVerge, 19 mai 2016

« Uber Could Be First to Test Completely Driverless Cars in Public », IEEE Spectrum, 14 septembre 2015

« Uber Opening Robotics Research Facility In Pittsburgh To Build Self-Driving Cars », Techcrunch, 2 février 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.