Volkswagen fait cohabiter robots et ouvriers dans son usine de Salzgitter

Volkswagen a déployé les robots UR5 d'Universal Robots  dans son usine de moteurs de Salzgitter.L’information est majeure pour Universal Robotics, le constructeur de robots légers danois. Volkswagen vient en effet de déployer ses UR5 dans son usine de moteurs de Salzgitter. Des robots chez un constructeur automobile, rien de bien nouveau direz-vous ? La nuance, c’est que ces robots ne travaillent non plus isolés dans des cellules protégées, mais bien côte à côte avec les ouvriers. Une nuance de taille tant dans les méthodes de travail que dans les coûts d’exploitation des robots. Une évolution vers la cobotique, le robot d’assistance, qui va nécessiter de réinventer les usines de demain.

Le robot industriel ne connait pas la première loi d’Asimov

Universal Robotics ER5

L’ER5 d’Universal Robotics pose les bougies de préchauffage sur les moteurs produits par Volswagen.

Totalement dénué d’intelligence, le robot industriel traditionnel est incomparablement efficace dès lors qu’il s’agit de déplacer des palettes de produits, des pièces lourdes, souder. Revers de la médaille, sa puissance est synonyme de danger pour les humains environnants, le robot, sourd et aveugle étant susceptible de blesser toute personne à portée de bras. D’où la nécessité d’isoler les robots dans des cellules protégée à l’accès soigneusement limité. Une infrastructure coûteuse à mettre en place, consommatrice d’espace dans l’atelier et qui rend tout redéploiement dans l’atelier long et fastidieux. D’où l’idée d’une nouvelle génération de robots légers dotés des capteurs et de l’intelligence suffisante pour ne pas blesser les êtres humains aux alentours.

Un robot qui assiste les employés dans les tâches pénibles

Le robot Baxter de Rethink Robotics

Le robot Baxter de Rethink Robotics est disponible en France

Aux normes EN ISO 10218, l’ER5 d’Universal Robotics a pu être déployé par Volkswagen dans son usine de moteurs de Salzgitter, un site industriel qui compte 6.000 personnes et produit 7.000 moteurs par jour. Ces robots danois, dont le nombre n’a pas été précisé, sont chargés de la mise en place des bougies de préchauffage dans les culasses moteur. Une tâche de précision qu’il réalisent aux côtés des ouvriers, sans protection aucune, le robot agissant comme un assistant à l’opérateur humain.
On ne sait pas exactement combien de robots ont été effectivement déployés à Salzgitter, mais Volkswagen constitue une bonne référence client pour Universal Robotics au moment même ou Baxter, son grand rival américain, arrive en Europe. Rethink Robotics, son concepteur, vient en effet de trouver un distributeur. Humarobotics (Génération Robots) propose ce robot « inoffensif » en Europe, mais sur les marchés recherche et éducation, uniquement.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.